Lecture de Savitri, de Sri Aurobindo – 1.1

Emboiter le pas à l’épopée Savitri.

Reprendre le fil, tenter un chemin de sens à travers cette fresque narrative tissée de mots et de feu par Sri Aurobindo. Un Poème arrachée à la moiteur et aux moustiques et à toutes sortes de hordes obscures inimaginables. Des vers scandés par les pas de la marche quotidienne au long de cette chambre de Pondichery, scandé jusqu’aux derniers jours et au derniers souffles. Un Poème thaumaturge pour forer le mur du temps et accompagner l’assomption du monde à venir.

Ces textes qui suivront seront une humble manière de rapporter la trame du mantra cosmo-poétique de Savitri à la traversée quotidienne du Réel d’aujourd’hui – déjà bien embourbé dans le Réel qui vient.  

Un point avant de commencer : je rappelle que nous ne sommes pas dans une perspective spiritualiste. Mais post-spirituelle. Il ne s’agit pas de commenter le poème spirituel d’un sage hindou, d’un Maître, d’un initié ou que sais-je.

Nous allons entrer dans un vortex exploratoire, un forage violent et visionnaire dans l’histoire de l’Espèce qui n’a pour comparaison que le trame dramatique et accélérée des évènements qui traversent quotidiennement nos esprits et nos corps.

Savitri doit être lu comme l’épopée de l’aventure de notre espèce. Une aventure dont la continuité s’écrit à travers nous tous à chaque instant. L’expérience de Sri Aurobindo et de Mère est devenue terrestre. Le Surmental* et ses simulacres se déploient dans l’avènement des hypermondes : celui des réalités augmentées et immersives. Mais ces hypermondes portent également les nouvelles configurations de nos plasticités cognitives. Ou se trouvera alors la frontière du Réel et du Simulacre ? A quel point imprévu de leur entrelacement surgira la Possibilité vraie ?

Nous allons commencer à zéro.
Redémarrer au pied de la montagne dorée.
1 – En posant le cadre, les documents, les références, les audios, les textes…
2 – En reprenant, commentant, actualisant la lecture du Poème depuis son début en lien avec notre quotidien, notre actualité, et l’horizon enfin visible du monde émergent. 

Et pour bien commencer nous allons le faire avec les premiers vers ourlés par la voix grave de Sharaddhavan.

Voir le site du Centre Savitri Bhavan et la page de Shraddhavan

 

………………………………………………………………………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *