Journal – Le 19 Juillet 2018

Quelques faramineuses aventures…

Depuis quelques temps, à la faveur de cet été, nous poussons intérieurement les choses pour accélérer, pour que de nouvelles possibilités se manifestent. Une attitude de surrender, de centrage constant sur l’aspiration, de confiance à tous les possibles, d’humilité et de qualité continue de l’attention.

C’est toujours un plaisir de voir apparaître des surgeons, des bourgeonnements inédits, de voir la pulsion créatrice à l’oeuvre. Deux pistes se sont rapidement ouverte :

1 – D’abord l’étonnante rencontre d’un ami soufi marocain, personnage remarquable, qui a la particularité d’être ouvert… Avec lequel une complicité stratégique de projet et d’esprit s’est immédiatement manifestée. Ce qui va dans doute nous créer de grandes affinités avec la belle ville de Chefchaouen, au Nord du Maroc.

 
Près de Chefchaouen… Dans les montagnes du Rif…

Ville avec laquelle nous préparons par ailleurs des liens autour du projet des Andalousies du monde. Tout cela laisse présager un futur ancrage dans une perspective inter-traditions du monde car notre ami souhaite développer des activités sur les liens entre différentes traditions spirituelles du monde autour d’un magnifique lieu d’accueil et de stage qu’il a mis en place dans la région. Bon je garde cela à valider pour les semaines et mois à venir…

2 – L’autre point est le lien avec Brachoua, petit village situé à 50 km de Rabat. Nous y sommes allés il y a quelques jours car nous étions à la recherche d’un lieu d’ancrage dans la région pour des randonnées philosophiques. Ce village était intéressant à nos yeux car il s’est construit une notoriété remarquable autour de la permaculture, de l’autonomie alimentaire, de l’environnement et un dispositif d’éco-tourisme porté par le village entier.

Nous connaissions par ailleurs un des promoteurs de cette aventure et ce dernier nous a encouragé à la découvrir… C’est ainsi que nous avons eu le plaisir de rencontrer les habitants et les responsables du développement du village d’une part, mais également d’apprendre – non sans une perplexité savoureuse – qu’un lieu historique se trouvait à proximité, dans les petites montagnes environnantes et à portée d’une randonnée accessible : rien moins que le tombeau du fondateur de la dynastie des Almoravides Abdallah Ibn Yassine ! Franchement il fallait le faire !

Au village de Brachoua avec des producteur en permaculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *