Journal I – Le 29 Avril 2018

Le 29 Avril 2018


« Chaque conscience n’est qu’une fenêtre par laquelle l’univers se regarde lui-même » – Alan Watts

Cette citation m’a interpellé car elle ouvre une fenêtre de sens incomplète à mes yeux. L’univers ne fait pas que se regarder lui-même à travers nous à la manière contemplative d’un Bouddha. Qui finalement ne se regarde que lui-même… Il manque un principe actif là-dedans et notre présence dans l’histoire… Je dirais plutôt :

« Chaque conscience est une fenêtre par laquelle l’univers s’augmente et évolue ».

Lire Alan Watts dans les années 80 avait quelques chose de rafraîchissant. Il était transverse : taoiste, zen, universaliste, paganiste, féministe, hindouiste. Il n’était
inféodé à aucune chapelle, parfait anarchiste spirituel dans la lignée de Thoreau avec en plus quelques séances de LSD. S’il reste peu d’épaisseur à ce personnage  emblématique de la spiritualité beatnik on peut lui reconnaître d’avoir été un des pionniers du self-spiritualisme pour paraphraser Abdenour Bidar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *